Les populations des ilots Boza, Bwina, Kilala, Mulamba, Kinyabalanga, Irhe et Nyamizi  parcourent de longues distances pour s’approvisionner en eau potable au Rwanda ou à Lugendo vers Birava ; faute de quoi elles puisent les eaux du lac Kivu.

Cette eau utilisée pour les besoins ménagers, expose les familles  à des maladies hydriques, aux noyades mais aussi à des risques liés à l’insécurité pendant la recherche.