La situation humanitaire des personnes qui avaient fuit leurs domiciles à causes des affrontements entre les FARDC et les rebelles qui reste inquiétante.

Selon la société locale, certains de ses habitants ont regagnés leur domicile  tandis que d’autres sont encore en brousse sans assistance.

Neuf personnes seraient même déjà mortes à cause de ces mauvaises conditions de vie. La plus part  de ces déplacés sont regroupé à Baraka et à Fizi centre selon la société civile.

L’Association Dons Secourables pour les Indigents est entrain de réunir les moyens nécessaires pour ces vulnérables !